Mme ETIENNE est diplômée en Micronutrition et Nutrithérapie approfondies

 

 


La micronutrition consiste à satisfaire les besoins en micronutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels mais aussi les flavonoïdes, acides aminés, probiotiques...) de l’individu, par une alimentation diversifiée, associée si nécessaire à une complémentation personnalisée.

Ces micronutriments sont essentiels pour le bon fonctionnement de l’organisme.

Par ma pratique, je mets un point d’honneur à étudier ces molécules (par exemple : fer, magnésium, zinc, oméga 3, bactéries intestinales…)  par l’analyse pointilleuse de votre assiette et mode alimentaire ainsi que par vos bilans sanguins, antécédents de vie ou pathologie.

Le rétablissement du déficit d’un micronutriment passe par « l’assiette » mais en cas de carence importante, on peut être amené à préconiser la prise de compléments adaptés et ciblés.

Le champ d’application de la micronutrition sont nombreux et variés comme la prise en charge des troubles du fonctionnement digestif (transit, confort digestif, intolérances, perméabilité intestinales), la prévention et l’accompagnement du surpoids et de ses complications cardio-métaboliques, les troubles de l’humeur et du sommeil, les troubles du comportement alimentaire, la nutrition du sportif (optimisation des performances et récupération), lutte contre le vieillissement cellulaire….

Maintenir un bon système immunitaire

 

Les 9 points essentiels pour maintenir un bon système immunitaire grâce à l’alimentation

 

1 Un équilibre alimentaire est essentiel. Privilégier les légumes et les fruits. En mettre à chaque repas. 😉. Mangez varié et coloré

 

2 Apporter de la vitamine C. Les aliments les plus riches en vitamine C sont les Cassis, le Kiwi, le Poivron cru, les Choux crus, l’Orange.

3 Apporter de la vitamine D. Pour cela 2 sources se complètent :

  • Une exposition régulière au soleil (des avants bras par exemple)

  • Une source alimentaire avec : des huiles de poisson (foie de morue), œufs de poissons (œufs de cabillaud, de saumon), des poissons gras (sardines, maquereaux, saumon, hareng)

 

4 Prendre soin de son microbiote (c’est-à-dire de ses bactéries intestinales) en mangeant des aliments fermentés : yaourts, laits fermentés (lait ribot, kéfir), de la choucroute, pickles, le pain au levain, le miso. Vous pouvez également faire une cure de probiotiques.

 

5 Faire le plein d’aliments riches en antioxydant (qui ralentissent le vieillissement cellulaire).Des fruits et des légumes mais aussi des aliments riche en ZINC tels que les huitres, la viande (bœuf, foie), le germe de blé, les graines de sésames grillées.

 

6 Consommer des aliments riches en Magnésium pour lutter ou éviter le stress tels que les algues, le son de blé , le cacao, graines (lin, sésame, noix du Brésil, sésame, tournesol, pavot, amande). Le stress diminue les défenses immunitaires !

 

7 Apporter des Oméga 3 par la consommation des poisson gras (sardine, maquereau, saumon) et des huiles de noix, de colza, de cameline. Les Omega 3 ont des propriétés anti inflammatoires, protecteur du cœur et du cerveau.

 

8 Un bon sommeil est indispensable.

 

​9 Une activité physique régulière.